Publicité

TF1 ne diffusera pas "Koh-Lanta" 2024 ce soir, voici pourquoi

La bande-annonce de
La bande-annonce de "Koh-Lanta : Les chasseurs d'immunité" du mardi 27 février 2024. - TF1

Pas de nouvel épisode de "Koh-Lanta : les chasseurs d'immunité" ce mardi 26 mars à 21h10 sur TF1. Et on vous explique pourquoi.

Oubliez Amri, Aurélien, Cécile, Ricky et les autres. Ce mardi 26 mars 2024, les naufragés des tribus jaune et rouge de "Koh-Lanta : les chasseurs d'immunité" font une pause dans leur aventure. En lieu et place des péripéties des Kadasi et des Matukad, TF1 retransmettra le match amical de football opposant l'Équipe de France au Chili. Par conséquent, l'émission culte produite par Adventure Line Production ("Fort Boyard") ne sera pas diffusée. La rencontre qui se déroulera à l'Orange Vélodrome de Marseille, aura lieu dans le cadre de la préparation des Bleus à l'Euro 2024, trois jours après la défaites des Bleus face à l'Allemagne, 2 buts à 0.

Cette rencontre marque aussi le retour d'Alexis Sanchez sur la pelouse du Vélodrome. Alors qu'il a quitté le club marseillais l'été dernier pour rejoindre l'Inter Milan, le joueur chilien reviendra le temps d'un match dans la ville qui l'a accueilli pendant un an.

À lire aussi : Pas vu à la télé dans "Koh-Lanta" : Denis Brogniart explique pourquoi il a donné du riz à l'équipe jaune

Mardi dernier, la première partie de l'épisode 6 de cette édition, présentée par Denis Brogniart, a mobilisé 3,44 millions de téléspectateurs entre 21h14 et 22h26, soit 17,8% des quatre ans et plus. Sur la cible des FRDA-50, sur laquelle TF1 est large leader, la part de marché atteint 31,2%. Diffusée dans la foulée, entre 22h35 et 23h40, la deuxième partie de cette production Adventure...

Lire la suite


À lire aussi

Audiences Netflix : Un film français crée l'exploit en intégrant le top 3 des films les plus vus dans le monde
Roch-Olivier Maistre, président de l'Arcom : "Il n'y aura pas de chaînes d'opinion en France"
"Je tiens à avoir ma réponse !" : Tensions entre le député Quentin Bataillon et Laurent Bon ("Quotidien") en commission d'enquête