Texas: un enfant de 2 ans trouve une arme dans le sac d'un proche et se tue

·2 min de lecture

Le propriétaire de l'arme, âgé de 21 ans, s'est enfui après les coups de feu. Il s'est finalement rendu à la police et a été placé en détention et inculpé pour "dissimulation de preuves".

Un garçon de 2 ans est mort ce mercredi au Texas après avoir trouvé une arme à feu chargée dans le sac à dos d'un proche, un drame tragiquement banal aux États-Unis.

Le garçonnet a reçu une balle dans la tête et, à ce stade de l'enquête, semble s'être "tiré dessus par accident", a précisé la police de Waco dans un communiqué.

Le propriétaire de l'arme, âgé de 21 ans, s'est enfui après les coups de feu. Il s'est finalement rendu à la police et a été placé en détention et inculpé pour "dissimulation de preuves".

Des accidents fréquents 

Le drame s'inscrit dans une série effarante d'accidents comparables.

"Chaque année, aux États-Unis, des centaines d'enfants accèdent à des armes chargées et non sécurisées, dans des placards, des tables de nuit, des sacs à dos ou des sacs à main, ou simplement laissées traîner" et tirent involontairement, selon un rapport récent d'Everytown For Gun Safety.

L'organisation, qui milite pour un meilleur encadrement des armes à feu, recense depuis 2015 ces "tirs non-intentionnels" de mineurs et leurs conséquences. Selon son décompte, ils ont causé 765 morts au cours des six dernières années et 111 depuis le 1er janvier, et fait plus de 1 500 blessés.

40 000 morts tous les ans

La Constitution américaine évoque un droit au port d'armes, auquel la plupart des Américains sont très attachés, même s'il fait l'objet d'interprétations différentes, et 30% des adultes possèdent au moins une arme à feu. 

Tous les ans, ces armes causent environ 40 000 morts, en incluant les suicides, selon le site Gun Violence Archive.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles