Publicité

Ces testicules ont été créées artificiellement en laboratoire, et elles pourraient bien produire du sperme

La science a déjà fait pousser des mini-cerveaux et des mini-cœurs. On les appelle des "organoïdes" car il s'agit d'une réplique de véritables organes. Cette fois-ci, dans une grande première, ce sont des mini-testicules qui ont été créés artificiellement en laboratoire. Et elles pourraient bien être "vivantes" dans le sens où elles auraient les capacités de produire des spermatozoïdes.

Le groupe de scientifiques de l’Université Bar-Ilan en Israël à l'origine de cette création inédite réalise des recherches sur l'infertilité masculine. Grâce à la reproduction d'organes génitaux en laboratoire, ils pensent pouvoir faire avancer la recherche sur la fonction testiculaire, et donc sur de potentielles thérapies de préservation de la fertilité.

Pour cela, les chercheurs ont utilisé des cellules testiculaires immatures de souris mâles qui venaient de naître. Ces dernières ont été cultivées pendant neuf semaines. Théoriquement, cette durée permet de développer complètement le processus de production de spermatozoïdes et de sécrétion d’hormones chez la souris. Bien que certains signes suggèrent que ces organes minuscules permettraient une production précoce de sperme et de spermatozoïdes, les scientifiques n'ont pas pu le vérifier sur ce premier essai.

Lors de ce processus de culture, les cellules ont réussi à simuler la croissance de véritables gonades en apparence, jusqu'à ce que leurs besoins sanguins trop importants les aient conduits à "mourir". On ne sait donc pas à quel point (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’homme descend-il vraiment du singe ?
Quelle est la différence entre un atome et une molécule ?
Quelle est la composition du noyau terrestre ?
Quelle est la différence entre apesanteur et impesanteur ?
Y a-t-il un "haut" et un "bas" dans l’espace ?