Publicité

On a testé la quiche du couronnement de Charles III et... c’est une quiche « un peu nulle »

CUISINE - Des épinards, de la crème, des oeufs, du fromage… Les ingrédients de la quiche signature de votre mère ? Ou de la cantine de votre collège ? Détrompez-vous. Il s’agit bien là de la recette choisie par le roi Charles III et son épouse Camilla « en personne » pour leur couronnement le 6 mai : une quiche aux épinards, cheddar, fèves et estragon.

Ce plat officiel a été présenté en avril sur le compte Twitter de la famille royale, dans une vidéo où l’on voit une cheffe préparer la « coronation quiche », ou « quiche du couronnement ». Alors, forcément, on a eu envie de la tester au HuffPost.

Le roi de 74 ans, qui se pose depuis des décennies en défenseur de l’environnement, a annoncé avoir choisi une recette végétarienne. En plus des épinards, des fèves et de l’estragon, il faut prévoir du lait, de la crème fraîche, des œufs et bien sûr, du cheddar. « À manger chaud ou froid avec une salade verte et des pommes de terre nouvelles bouillies », précise la famille royale.

Pas tout à fait végétarienne

Sauf que la recette n’est pas tout à fait végétarienne : dans la pâte, que nous avons réalisée en suivant les instructions sur le site de la famille royale, il y a du « lard », du « saindoux » en français, qui est fait à partir de graisse de porc. Nous l’avons remplacé par du beurre. Autre écueil : la recette est élaborée pour un moule de 20 cm de diamètre, ce qui n’est pas le diamètre d’un moule à tarte classique. Il peut être judicieux de doubler les proportions afin de remplir votre moule en entier et avoir une croûte digne de ce nom.

Les Britanniques sont encouragés à reproduire la recette lors des grands déjeuners du couronnement, ou « coronation big lunches », les fêtes de voisinage qui auront lieu le week-end du 6 mai.

À voir également sur Le HuffPost :

Couronnements de Charles III et d’Elizabeth II : le jeu des 7 différences

Le couronnement de Charles III intéresse-t-il les Britanniques ?