Publicité

Tesla plonge en Bourse, le premier trimestre est «une catastrophe absolue»

Le constructeur automobile américain Tesla a livré moins de véhicules au premier trimestre que sur les trois premiers mois de 2023, et moins que ce qu'attendaient les marché, ce qui faisait chuter son action à la Bourse de New York mardi. Le spécialiste des voitures électriques a livré 386 810 véhicules au total, contre 457 000 attendus par le consensus d'analystes. Sa production a également reculé de 8,5 % sur le trimestre, à 433 371 voitures. «La baisse des volumes est due en partie aux phases initiales de production de la nouvelle version de la Model 3 dans notre usine de Fremont», en Californie, a expliqué le groupe dans un communiqué. D'après lui, elle découle aussi des problèmes d'acheminement liés au conflit en mer Rouge, avec des tirs de missiles par les Houthis sur les navires, et d'un sabotage ayant mis plusieurs jours à l'arrêt son usine allemande, son seul site de production en Europe. Vers 18h30 GMT, l'action de Tesla perdait 5,23 % à la Bourse de New York.

Mais le groupe n'évoque pas la Chine, où il est pourtant confronté à la forte concurrence des constructeurs locaux, en particulier BYD qui lui a ravi le titre de plus gros vendeur mondial de véhicules électriques au quatrième trimestre 2023. «Désastreux premier trimestre», titrait la note des analystes de Wedbush, après cette annonce de Tesla qui a «négativement choqué» le marché. «Disons-le franchement: bien que nous anticipions un mauvais trimestre, il s'agit là d'une catastrophe absolue au premier trimestre qu'il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Point S : votre réparateur vend désormais des deux-roues électriques en ligne
Prix des carburants : le litre d’essence s’approche dangereusement des 2 euros
Leasing social, bonus écologique… Auriez-vous acheté une voiture électrique sans ces aides ?
Assurance auto : vous devriez garder le mémo dans la boîte à gants !
Visite chez Renault : Bruno Le Maire lance son opération séduction