Publicité

Tesla : ce petit actionnaire pourrait coûter plusieurs milliards à Elon Musk

En détenant seulement neuf actions Tesla, Richard Tornetta vient de coûter très cher à Elon Musk. Cet actionnaire a lancé une procédure contestant le plan de rémunération record validé en 2018 par le conseil d’administration Tesla. La juge Kathaleen McCormick, en charge de l’affaire, a rendu un verdict le 30 janvier allant dans le sens du plaignant. Cette décision signifie que Tesla devra proposer un autre système de rémunération pour Elon Musk ou faire appel de la décision.

Les conséquences pour Elon Musk pourraient ne pas se limiter aux revenus de 56 milliards invalidés par la décision de justice. C’est aussi tout le conseil d’administration de Tesla qui se retrouve sur la sellette à cause de la complaisance évidente envers Elon Musk. Un manque d’indépendance qui pourrait entrainer, selon Reuters, la nomination de nouveaux membres, moins arrangeants avec les désidératas du chef d’entreprise.

Un conseil d’administration sans contrôle sur Elon Musk

En rendant son verdict, la juge a indiqué : « Ni le comité de rémunération ni le conseil d’administration n’ont agi dans le meilleur intérêt de l’entreprise lorsqu’ils ont négocié le plan de rémunération de M. Musk. En fait, il n’y a pratiquement aucune preuve de négociations. »

Le conseil d’administration de Tesla est censé voter le plan de rémunération en toute indépendance et selon des critères de performances élevés. Or, sur ces deux éléments, les preuves apportées témoignent que c’est sous l’influence d’Elon Musk que tout ceci s’est décidé,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : Nino Barbey pour Numerama