Le Terminal (6Ter) L'incroyable histoire vraie derrière le film de Spielberg

·1 min de lecture

Des millions de spectateurs ont ri des mésaventures de Viktor Navorski, un immigré d’Europe centrale coincé dans l’aéroport JFK de New York. Mais au départ, cette histoire est un authentique fait divers. En 2000, Steven Spielberg tombe sur un portrait télévisé qui le stupéfie : celui d’un certain Mehran Karimi Nasseri, surnommé « sir Alfred Mehran ». Opposant politique iranien expulsé de son pays en 1975, cet étrange personnage vit depuis août 1988 dans les couloirs de l’aéroport parisien Roissy-Charles-de-Gaulle. Sans-papiers, plusieurs fois emprisonné en Europe pour séjours clandestins, il a demandé l’asile politique à une douzaine de pays, dont la France. En vain. Victime des lois d’immigrations kafkaïennes, il se retrouve condamné à errer des mois en zone de transit.

À lire également

Henry Thomas, héros du film E.T l’extra-terrestre, a été arrêté

Apatride plongé dans une solitude abyssale, Mehran va s’improviser citoyen d’un nouveau territoire plutôt original : celui du terminal 1 de Roissy, dans la zone dite « boutiquaire », où il va demeurer pendant seize ans, entre le McDonald’s, les toilettes publiques et la pharmacie. Sir Alfred est un modèle de discrétion et de savoir-vivre qui se fond dans le décor. Il sympathise avec les femmes de ménage... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles