Publicité

Tennis: le Suédois Mikael Ymer, suspendu 18 mois, met un terme à sa carrière

Tennis: le Suédois Mikael Ymer, suspendu 18 mois, met un terme à sa carrière

Le joueur de tennis suédois Mikael Ymer, 80e mondial, a annoncé vendredi mettre un terme à sa carrière professionnelle, après avoir été suspendu 18 mois en juillet pour avoir manqué trois tests antidopage, faute d'avoir communiqué l'endroit où il se trouvait.

Suspendu par 18 mois par le TAS

"J'ai décidé de me retirer du tennis professionnel", a écrit Ymer sur Twitter, rebaptisé X. En juillet, le joueur de 24 ans avait expliqué avoir été accusé en janvier 2022 par la Fédération internationale de tennis d'avoir raté trois contrôles hors compétition sur une période de douze mois. Assurant n'avoir jamais utilisé de substances illicites, il a contesté ces accusations et a été innocenté dans un premier temps.

Mais après un appel déposé par la fédération, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a suspendu le Suédois pour une période de 18 mois en juillet. Selon le TAS, Ymer n'avait pas indiqué au préalable où il se trouverait les 22 avril, 10 août et 7 novembre 2021, alors que les athlètes doivent prévenir à l'avance de leur emploi du temps pour permettre aux enquêteurs de les localiser en cas de test inopiné. A partir du troisième échec, ils encourent des sanctions.

Une décision "injuste" selon lui

Dans son message sur les réseaux sociaux, Ymer a répété qu'il était suspendu alors qu'il n'avait "jamais utilisé ou été accusé d'utiliser des substances interdites".

"Je trouve injuste leur décision de me juger à nouveau et de me déclarer coupable", a-t-il ajouté. Le joueur suédois restait sur une défaite au troisième tour de Wimbledon face au Colombien Daniel Galan.

Article original publié sur RMC Sport