Publicité

Tennis: Rublev pète un plomb contre un juge de ligne et se fait disqualifier

C'est l'un des joueurs les plus sanguins du circuit ATP. Andrey Rublev a dû mal à maitriser ses nerfs et à cacher sa frustration. Face à Alexander Bublik, en demi-finale de l'ATP 500 de Dubaï, le numéro 5 mondial n'a pas fait mentir sa réputation. Alors à égalité, 5-5 dans le troisième set, le Russe a dégoupillé contre un juge de ligne après avoir concédé le 11e jeu de ce set suite à une balle qu'il considérait faute alors qu'elle n'avait pas été annoncé. N'ayant pas réussi à contrôler sa frustration, Rublev aurait insulté le juge de ligne, entraînant sa disqualification.

Rublev aurait traité le juge de ligne de "putain d'idiot"

Après le gain du 11e jeu permettant à Alexander Bublik de mener 6-5 dans le troisième set, Andrey Rublev s'est directement dirigé vers le juge de ligne, assis sur sa chaise, s'abaissant à hauteur de sa tête pour lui hurler dessus et exprimer son incompréhension en russe.

Problème pour Rublev, si l'arbitre de chaise n'a pas réagi, un autre juge de ligne, situé à côté de celui qui a subi les foudres du 5e joueur mondial, parle le Russe et a compris les propos tenus. Se dirigeant vers l'arbitre, ce second juge a été rapporter ce qu'il avait entendu, entraînant l'intervention du superviseur. Selon José Moron et d'autres suiveurs, Andrey Rublev aurait traité le juge de ligne de "putain d'idiot."

S'il a bien essayé de se défendre, le quart de finaliste de l'Open d'Australie 2024 n'a pas convaincu le superviseur, qui a fait le choix de le disqualifier. Une disqualification qu'aurait déjà pu subir Andrey Rublev par le passé, lui qui n'a pas toujours contenu sa colère.

Avec cette disqualification Rublev va perdre les points engrangés à Dubaï et va donc sortir du Top 5 mondial au profit d'Alexander Zverev.

Article original publié sur RMC Sport