"Pour tenir, il me faut 10 000 euros par mois" : Véronique Genest explique pourquoi il lui est impossible de songer à la retraite

Bernaux Edouard/ABACA

La retraite, ce n'est pas pour maintenant. La comédienne, connue du grand public pour avoir incarnée pendant 22 ans le personnage de Julie Lescaut (TF1), ne compte pas stopper sa carrière dans un avenir proche. Comme elle l'a confié dans une interview accordée à Ici Paris, Véronique Genest doit continuer de gagner un maximum d'argent afin d'assumer à la fois son style de vie, mais aussi continuer de venir en aide à ses proches.

À lire également

Un acteur de Plus belle la vie rejoint Ici tout commence... et Emily in Paris !

L'actrice tient cependant dès le départ à mettre les choses au clair : il ne veut pas tomber dans le misérabilisme. "J'ai dit que c'était difficile pour les comédiens, mais que moi, j'avais de la chance, j'ai des biens et des économies, mais elles ne seront pas éternelles", affirme-t-elle. Véronique Genest rappelle qu'une partie de son capital a été utilisée pour payer la maison de retraite de sa mère, décédée en février dernier dans un Ephad après avoir subi une infection. "Ça coûtait entre 5 000 et 6 000 euros par mois", explique l'actrice. Aujourd'hui, Véronique Genest se veut très claire sur sa situation : elle n'a pas les moyens de penser à la retraite et n'envisage que le t...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles