Le temps de parole d'Eric Zemmour est désormais décompté : la décision du CSA est tombée

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Si Eric Zemmour continue de maintenir le doute sur une éventuelle candidature à la présidentielle de 2022, le temps lui est désormais compté. C'est ce qu'on apprend ce 8 septembre, alors que le collège du Conseil supérieur de l'audiovisuel, qui s'est réuni "ce jour en assemblée plénière", a partagé un communiqué important.

Le gendarme du paf planchait sur le sujet brulant du temps de parole du polémiste depuis plusieurs mois déjà, et sa décision est finalement tombée : il est désormais demandé "aux médias audiovisuels de décompter les interventions de Monsieur Éric Zemmour portant sur le débat politique national", et ce, à partir du 9 septembre 2021.

Et pour cause : candidat ou pas, le CSA a déjà décidé que "par ses prises de position et ses actions, par les commentaires auxquels elles donnent lieu", Eric Zemmour était bien un "acteur du débat politique national". Et que de fait, "les dispositions de la loi du 30 septembre 1986" s'appliquaient.

À lire également

Eric Zemmour : ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles