Publicité

Tempête Isha: les passagers d'un train bloqués pendant 5 heures entre Rennes et Brest

La nuit a été longue pour certains voyageurs. Environ 130 passagers d'un train circulant entre Rennes et Brest se sont retrouvés bloqués pendant 5 heures en pleine voie dans la nuit de dimanche à ce lundi 22 janvier, en raison de la tempête Isha qui frappe le Nord de l'Hexagone, selon France Bleu.

Une caténaire arrachée

Alors qu'il circule en direction de Brest, le train arrache soudainement, vers 23h40, une caténaire, alors qu'il se trouve à hauteur de Plouigneau, dans le Finistère.

Le train se retrouve à l'arrêt et les secours sont dépêchés sur place, mais l'évacuation des passagers s'avère complexe en raison des conditions météorologiques. En effet, alors que la nuit est tombée depuis plusieurs heures, un système d'éclairage doit être installé le long des voies pour permettre aux voyageurs de circuler en sécurité.

Par ailleurs, plusieurs cars et taxis sont appelés sur place pour venir récupérer les passagers à l'arrêt, mais là aussi, la météo ralentit l'arrivée des véhicules, car avec la tempête, certaines routes sont devenues impraticables après des chutes d'arbres. Ce n'est finalement qu'un peu avant 5 heures du matin ce lundi que tous les voyageurs sont évacués.

La circulation ferroviaire "fortement perturbée"

"La circulation des trains est fortement perturbée, sur la ligne Rennes-Brest en raison d'une avarie aux installations électriques", indique la SNCF.

Si le trafic ferroviaire reste perturbé ce lundi matin sur la ligne Rennes-Brest dans les deux sens, il ne s'agit pas de la seule ligne en difficulté. Le passage de la tempête Isha dans le Nord de l'Hexagone perturbe en effet la circulation de certains trains en Bretagne, en Normandie et en Île-de-France.

En cause, notamment, des chutes d'arbres sur certaines voies. La SNCF assure être mobilisée pour dégager toutes les lignes et permettre un retour à la normale du trafic.

Selon la dernière communication de l'entreprise ferroviaire, "l'heure de reprise est estimée à 16 heures".

Des retards et des suppressions de trains, notamment entre Guingamp et Lannion ou entre Morlaix et Brest, sont attendus. La SNCF appelle à consulter régulièrement son site pour se tenir informé des évolutions.

Article original publié sur BFMTV.com