Tempête Gérard : Trafic SNCF, RER, Transilien… Le point sur les perturbations

Les trains normands sont les plus touchés par les perturbations liées à la tempête Gérard ce lundi 16 janvier. Photo d’illustration.
MARTIN BUREAU / AFP Les trains normands sont les plus touchés par les perturbations liées à la tempête Gérard ce lundi 16 janvier. Photo d’illustration.

MÉTÉO - La tempête Gérard frappe la France ce lundi 16 janvier, avec de multiples conséquences sur le réseau ferroviaire en Normandie et en Île-de-France. Alors que 23 départements sont toujours placés par Météo France en vigilance orange « vent », plusieurs perturbations sont en cours en Île-de-France, dont la plupart des départements sont concernés par les alertes du prévisionniste.

Ce sont principalement des chutes d’arbres qui ont perturbé le trafic ferroviaire francilien, selon Île-de-France Mobilités. Le RER D a ainsi dû être temporairement interrompu entre Melun et Corbeil-Essonnes, mais sa circulation devrait reprendre dans la matinée.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sur le RER E, la circulation reste perturbée entre Tournan et Haussmann après la chute d’un arbre entre Gretz et Tournan. Cela a également des conséquences sur la ligne P du Transilien, où le trafic est ralenti entre Coulommiers et la gare de l’Est.

En Normandie, plusieurs lignes fermées

D’autres lignes sont fortement ralenties en Île-de-France. Plusieurs trains de la ligne L ont dû être supprimés entre Saint-Nom-la-Bretèche et la gare Saint-Lazare à cause des « conditions météorologiques », selon le gestionnaire du réseau.

La ligne R et la ligne J se voient quant à elles fortement ralenties, tandis que la circulation de la ligne T4 du tramway est totalement interrompue jusqu’à midi entre Gargan et République-Marx Dormoy en raison d’une chute d’arbre.

En Normandie, le réseau ferré se retrouve également très perturbé. De nombreuses lignes seront fermées jusqu’en début d’après-midi « afin de garantir la sécurité des voyageurs et du personnel », indique la SNCF. Sont concernés les trains des axes Cherbourg-Caen-Evreux, Le Havre-Rouen, Caen-Rouen, Caen-Le Mans, Caen-Rennes, Granville-Dreux, Fécamp-Le Havre-Rolleville et Lisieux-Trouville.

Le trafic devrait reprendre normalement en début d’après-midi. Selon nos confrères de La Presse de la Manche, la SNCF « fera rouler des trains de reconnaissance » dans la matinée « pour constater s’il y a des obstacles ou pas sur les voies » .

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi