Tempête Dennis : environ 18 500 foyers privés d'électricité en Bretagne

La tempête Dennis a privé environ 18 500 foyers d'électricité dimanche, rien qu'en Bretagne. 

Environ 18 500 foyers étaient privés d'électricité dimanche en fin d'après-midi en Bretagne en raison de la tempête Dennis, après un pic à 30 000 en début d'après-midi, a appris l'AFP auprès d'Enedis, alors que plus aucun département n'était placé en vigilance orange par Météo-France. Selon le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité, 7 000 foyers étaient sans électricité en Ille-et-Vilaine, 4 500 dans le Finistère et dans le Morbihan ainsi que 2 500 dans les Côtes-d'Armor, selon un point de situation effectué à 16h30. «Des renforts d'Enedis Picardie et Poitou-Charentes viennent également prêter main forte en Bretagne», a précisé une porte-parole d'Enedis Bretagne à l'AFP.

Vers midi, environ 10 000 foyers étaient sans électricité en Bretagne. D'après la communication régionale d'Enedis, 450 agents sont mobilisés sur le terrain pour rétablir le courant.

A voir aussi :Les impressionnantes images de la tempête Dennis

La vigilance orange (vent et/ou pluie) a été levée pour les quatre départements bretons ainsi que pour La Manche et le Calvados, a indiqué Météo-France. «L'épisode pluvieux touche à sa fin. Les cumuls de pluie mesurés pour l'épisode dépassent généralement 40 mm sur le Finistère et le Morbihan», assure Météo-France. «Sur les départements sortis de la vigilance, le vent est repassé sous le seuil des 100 km/h et va continuer de faiblir en soirée. On pourra encore observer des rafales autours de 90km/h jusqu’en début de nuit», indique Météo France.

Dans le Nord, «les premières visites de terrain font apparaître que les incidents sont dus à des projections de branches ou de débris dans les lignes 20 000 volts», avait expliqué Enedis, précisant que dans le Nord et le Pas-de-Calais, 500 foyers étaient(...)


Lire la suite sur Paris Match