Publicité

Teknival dans l'Indre: 4 personnes en urgence absolue, 30.000 festivaliers attendus ce samedi

La fréquentation du festival, actuellement autour de 23.000 participants, devrait augmenter dans les heures qui viennent. Les secouristes comptabilisent 64 entrées en cumulé au poste médical.

Les "teufeurs" continuaient d'affluer ce samedi pour le 30e anniversaire du Teknival, grand-messe des rave parties organisée depuis jeudi à Villegongis, petit village de l'Indre, où le nombre de participants dépassait 23.000 en début de matinée selon la préfecture.

La fréquentation de ce Teknival pourrait atteindre 30.000 dans les heures qui viennent.

Le communiqué de la préfecture indique également que 4 participants sont actuellement en urgence absolue, 58 en urgence relative et 2 impliqués.

"Le SDIS comptabilise en cumulé 64 entrées au poste médical avancé (29 cette nuit) (...); 13 personnes ont été évacuées vers le centre hospitalier de Châteauroux", explique-t-il également.

Le rassemblement était interdit par les autorités qui ont toutefois déployé un important dispositif médical, sanitaire et logistique - avec notamment la réquisition de bouteilles d'eau potable - afin d'assurer la sécurité de l'événement.

"On anticipe une seconde vague" à partir de vendredi soir et "vraisemblablement durant toute la journée" de samedi, a prévenu le préfet de l'Indre, Stéphane Bredin.

Samedi à 9h00, le nombre de participants au Teknival, qui s'est installé par surprise sur un terrain privé de 70 hectares en bordure d'un bois, était "estimé à plus de 23.000, compte tenu des arrivées durant la nuit", selon un communiqué de la préfecture de l'Indre.

23 personnes verbalisées pour conduite sous l'emprise de stupéfiants

Des centaines de véhicules, certains venant de l'étranger, y côtoient des tentes et des murs d'enceintes qui crachent leurs rythmes électroniques répétitifs sans discontinuer.

Le dispositif de gendarmerie déployé dès l'installation des premiers teknivaliers jeudi matin "a permis le contrôle, à proximité du site et sur une zone de sécurité élargie, de 2.970 personnes et 780 véhicules", indique la préfecture.

"320 gendarmes sont engagés aujourd'hui (samedi) sur le dispositif, qui monte en puissance", souligne-t-elle.

Le dernier bilan faisait état de 23 personnes verbalisées pour conduite sous l'emprise de stupéfiants, 4 pour conduite en état d'ivresse ainsi que 118 pour détention de stupéfiants.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Une seconde vague de fêtards arrive au Teknival dans l'Indre