Publicité

Teddy Riner sacré champion du monde pour la onzième fois

Le judoka Teddy Riner a été sacré champion du monde des +100 kg, samedi à Doha, décrochant à 34 ans un onzième titre mondial à un peu plus d'un an des Jeux olympiques de Paris. En finale, il a battu en prolongation le Russe Inal Tasoev, qui concourait sous drapeau neutre, par waza-ari. Il apporte à la France un deuxième titre dans cette édition des Mondiaux après celui de Clarisse Agbégnénou en -63 kg, et au total une septième médaille. "Ca fait longtemps que je n'ai pas entendu une Marseillaise sur un podium mondial, ça fait du bien", a-t-il réagi.

Le Français s'était montré impressionnant en demi-finale en expédiant en moins de trente secondes le Tadjik Temur Rakhimov, N.1 mondial de la catégorie, après avoir passé plus de vingt minutes sur les tatamis au cours des tours précédents. En quart de finale, Riner avait dominé le Japonais Tatsuru Saito, 1,91 m pour 165 kilos et vice-champion du monde. S'il n'a pas réussi à marquer, il a fini par faire craquer la nouvelle sensation nippone aux pénalités après 3 min 40 de prolongation.

À lire aussi Teddy Riner papa gaga avec sa fille Ysis, qui a bien grandi

Forfait lors de l'édition 2022 en raison d'une blessure à une cheville survenue l'été dernier, le Français, qui n'avait pu disputer qu'un tournoi individuel depuis, n'était pas tête de série et avait dû passer par un premier tour face au Roumain Vladut Simionescu, 25e mondial. Après un début de combat poussif au cours duquel les deux judokas ont écopé de deux pénali...


Lire la suite sur ParisMatch