Publicité

Taylor Swift prise pour cible par les trumpistes

Taylor Swift est devenue un sujet important à la Maison-Blanche.  - Credit:Zuma / Starface
Taylor Swift est devenue un sujet important à la Maison-Blanche. - Credit:Zuma / Starface

Si certains doutent encore de l'influence que pourrait avoir Taylor Swift dans l'élection présidentielle américaine de novembre prochain, ils feraient bien d'y réfléchir à deux fois. Le poids de la chanteuse américaine ne pèse pas uniquement sur les chiffres (florissants) de la NFL depuis son idylle ultra-médiatisée avec le joueur de football américain Travis Kelce, mais aussi sur les théories du complot, qui fleurissent sur les réseaux sociaux, dont l'influence politique n'est plus à démontrer.

C'est ainsi que Karine Jean-Pierre, la porte-parole de la Maison-Blanche, a dû répondre aux questions d'un journaliste qui s'inquiétait de savoir si la présidence comptait faire quelque chose contre les théories entourant l'interprète de « Shake it Off ». « Nous sommes inquiets pour notre démocratie et la direction qu'elle prend. En ce qui concerne les théories conspirationnistes sur Taylor Swift, je laisse le soin à d'autres de parler. Je ne vais pas aborder le sujet ici », a-t-elle répondu.

À LIRE AUSSI Taylor Swift : comment la chanteuse a gagné 75 millions de dollars en un claquement de doigts

Si Karine Jean-Pierre n'en dira pas plus, la Maison-Blanche semble en tout cas suivre le sujet de près. Ces théories viennent essentiellement de soutiens de Donald Trump, qui, comme l'a souligné le reporter en question, ont cru que le vote leur avait été volé en 2020 – notamment influencés par ce qu'ils lisaient en ligne. Une crédulité qui a mené à la tragique attaque du Cap [...] Lire la suite