Publicité

Taylor Swift fait exploser la valeur de la NFL et des Kansas City Chiefs

C’est l’attraction de la saison. Depuis qu’elle s’affiche aux côtés de Travis Kelce, le joueur des Chiefs, Taylor Swift a permis à la NFL d’élargir son horizon de manière spectaculaire. La chanteuse de 33 ans, qui a vendu plus de 200 millions d’albums dans le monde et compte plusieurs clips à plus d’un milliard de vues sur YouTube, vient régulièrement au stade Arrowhead pour encourager son compagnon, qui était déjà une star du football US avant leur rencontre. Ses apparitions en tribunes suscitent un énorme engouement outre-Atlantique et aux quatre coins du globe. Bien au-delà de Kansas City.

Et c’est toute la NFL qui en profite. Selon le média Front Office Sports, qui a relayé la semaine passée une étude de l’Apex Martketing Group, la valeur de la NFL et des Chiefs a augmenté de plus de 305 millions d’euros ces derniers mois grâce aux retombées médiatiques, aux ventes de produits dérivés et aux audiences en hausse (notamment chez les femmes) liées à la présence de Taylor Swift. Et la somme devrait encore grimper vu les récents événements.

Un baiser sur le terrain qui a enflammé les réseaux

Dans la nuit de dimanche à lundi, Kansas City s’est qualifié pour le prochain Super Bowl en battant les Ravens de Baltimore (17-10). A la fin de la rencontre, Taylor Swift est descendue sur la pelouse, avant d’embrasser Travis Kelce pour la première fois en public. De quoi déchaîner les réseaux sociaux, où les fans de la chanteuse (appelés les "Swifties") sont particulièrement actifs.

Depuis fin septembre et la première apparition de Taylor Swift au stade, en compagnie de la mère de Travis Kelce, la cote des Chiefs a grimpé en flèche. La franchise du Missouri a même commercialisé un maillot floqué "Swiftie" pour les inconditionnels de la popstar, qui supporte de base les Eagles de Philadelphie.

Taylor Swift assistera-t-elle au Super Bowl?

Cette surexposition n’est pas du goût de tous. Certains supporters d’autres franchises ont récemment accusé Taylor Swift de "ruiner la NFL". "Je n’ai rien fait", s’est défendue l’artiste originaire de Pennsylvanie. La question est maintenant de savoir si elle sera dans les gradins de l’Allegiant Stadium (près de Las Vegas), le 12 février, pour assister au Super Bowl entre les Chiefs de Kansas City et les 49ers de San Francisco.

La chanteuse (qui est autrice, compositrice et interprète) a une série de concerts prévus au Japon du 7 au 10 février dans le cadre de son très populaire "Eras Tour". Elle pourrait rallier directement le Nevada afin de soutenir au plus près son boyfriend, qui a déjà remporté le Super Bowl à deux reprises dans sa carrière (2020, 2023).

Article original publié sur RMC Sport