Publicité

Taxe sur le gazole, concurrence, lois Egalim... Ce qu'il faut retenir des annonces de Gabriel Attal pour les agriculteurs

Face à la colère des agriculteurs, Gabriel Attal s'est rendu à Montastruc-de-Salies (Haute-Garonne), en compagnie du ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, et de celui de la Transition écologique, Christophe Béchu. « Vous avez voulu envoyer un message. Je suis venu vous dire que le message, on l'a reçu cinq sur cinq, que je vous ai entendus (...). On a décidé de mettre l'agriculture au-dessus de tout », a indiqué le Premier ministre. Ainsi, il a annoncé « dix mesures de simplification immédiate » pour les agriculteurs, déposées par décret, dès ce samedi.

C'était l'une des quarante revendications des agriculteurs. Gabriel Attal a annoncé l'annulation de la taxe sur le gazole non routier : « La vérité m’oblige à dire que même si la réforme du GNR a été acceptée et négociée par le syndicat majoritaire, il faut être très clair et très sincère : ça ne peut pas marcher (...). Pour être clair : je supprime la hausse du GNR agricole ». Aussi, la remise sur la taxe TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques) sera « directement déduite de la facture quand vous achetez du GNR », a-t-il poursuivi.

À lire aussi Près de 90 % des Français soutiennent les agriculteurs en colère

Le Premier ministre a également assuré une accélération sur les aides d'urgence, en promettant « des versements dès février », notamment en Bretagne, touchée récemment par une tempête, où le fonds d'urgence sera doublé. Un plan spécifique face à la crise que connaît le secteur ...


Lire la suite sur LeJDD