Le taux d'obésité infantile inquiète l'Organisation Mondiale de la Santé

·2 min de lecture
Fat boy with overweight checking out his weight isolated on white background

L’Organisation Mondiale de la Santé tire la sonnette d’alarme. Un enfant sur trois âgé de 6 à 9 ans est en surpoids ou obèse en Europe. Un chiffre jugé inquiétant.

Dans son rapport de l’Initiative de surveillance de l’obésité infantile (Childhood Obesity Surveillance Initiative, COSI) en Europe, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a collecté des données provenant de 36 pays, impliquant environ 250.000 enfants ayant l’âge d’aller à l’école primaire. Il en ressort que 29% des garçons et 27% des filles sont en surpoids, 13% des garçons et 9% des filles sont obèses.

Chypre, la Grèce, l’Italie et l’Espagne sont les pays les plus touchés par le surpoids et l’obésité infantile. Entre 2015 et 2017, 40 % des garçons et des filles étaient en surpoids, 19 % à 24 % des garçons et 14 % à 19 % des filles étaient en obésité. À l’inverse, c’est au Kirghizistan, au Tadjikistan et au Turkménistan que les taux de surpoids et d’obésité étaient les plus faibles (5 % à 12 % des garçons et des filles étaient en surpoids, et moins de 5 % en obésité).

"Le surpoids et l’obésité, ainsi que les maladies qui leurs sont liées, sont en grande partie évitables. La prévention de l’obésité de l’enfant doit donc se voir accorder un haut degré de priorité", assure l’Organisation mondiale de la Santé. Elle considère que les principales causes de l’augmentation de l’obésité infantile sont liées au régime alimentaire des enfants et à une tendance à la diminution de l’activité physique. 

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Saviez-vous que le NASH est le nouveau fléau de notre jeunesse ?"

Les adultes aussi sont concernés par le sujet

Dans les faits, environ 80% de enfants prenaient un petit-déjeuner tous les jours. Mais dans la journée, seuls 25% consommaient des légumes et 45% mangeaient des fruits quotidiennement. Pis, 27% d’entre eux prenaient des bonbons tous les jours et 14% des en-cas salés.

Précisons que, toujours selon l'OMS, 39% des adultes dans le monde sont en surpoids et 13% sont obèses. Le nombre de cas d’obésité a presque triplé depuis 1975. Les pays les plus touchés par cette problématique sont Malte (28,9%), la Hongrie (26,4%) et la Lituanie (26,3%). L’Autriche, l’Italie et le Danemark sont les trois pays qui font figure de meilleurs élèves. La France a, quant à elle, vu sa part de population obèse augmenter de 145% entre 1975 et 2016, en passant de 8,80% à 21,60%. Un vrai problème de santé publique.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles