En tailleur Chanel, Emilia Clarke donne le coup d'envoi du festival du film de Sundance

© Charles Sykes

La star de «Game of Thrones» Emilia Clarke a donné le coup d'envoi du festival Sundance qui a fait son grand retour post-pandémie jeudi, rassemblant pour la première fois depuis trois ans les réalisateurs de films indépendants et les stars d'Hollywood dans les montagnes de l'Utah. Co-fondé par l'acteur Robert Redford, dont l'absence s'est fait ressentir, l'événement se tient jusqu'au 29 janvier dans une station à plus de 2.000 mètres d'altitude. Il constitue une plateforme de lancement essentielle pour de nombreux films indépendants et documentaires.

«C'est mon tout premier Sundance. Je suis donc ravie que tout le monde soit aussi enthousiaste que moi», a déclaré Emilia Clarke, qui a présenté aux côtés de l'acteur Chiwetel Ejiofor le film «The Pod Generation», une satire sociale située dans un futur proche, où une entreprise a inventé un «utérus» détachable, permettant aux couples de partager leur grossesse. «C'est également (un rendez-vous) très important pour le cinéma indépendant. Nous devons le maintenir en vie», a-t-elle déclaré à l'AFP.

À lire aussi Emilia Clarke, la mère des dragons brûle les planches

Après deux éditions en ligne, Sundance est désormais le dernier grand festival de cinéma à revenir vers un format classique. Environ 110 films se partagent l'affiche cette année. «C'est très excitant d'être de retour», a déclaré la directrice du festival, Joana Vicente, lors d'une conférence de presse jeudi. «C'est un peu surréaliste d'être de retour», a con...


Lire la suite sur ParisMatch