Tags anti-musulmans à Rennes: Darmanin, sur place, fait part de son "dégoût"

Hugues Garnier
·1 min de lecture
Le ministre de l'Intérieur s'est exprimé depuis Rennes où des tags anti-musulmans ont été découverts sur un centre culturel islamique. - BFMTV
Le ministre de l'Intérieur s'est exprimé depuis Rennes où des tags anti-musulmans ont été découverts sur un centre culturel islamique. - BFMTV

Gérald Darmanin a exprimé son "dégoût" et celui du gouvernement après la découverte de tags anti-musulmans sur les murs d'un un centre culturel islamique à Rennes, "des insultes aux musulmans français, et des insultes à la France puisque tout lieu de culte, tout lieu d'inspiration religieuse est le bienvenu dans notre pays".

"Il n'y a pas de petits faits. Les actes anti-musulmans, ce sont des actes contre la République", a ajouté le ministre de l'Intérieur en indiquant qu'il y a "de manière générale depuis quinze ans dans notre pays une augmentation des actes antireligieux".

Condamnation unanime de la classe politique

Le locataire de Beauvau a également déclaré que ceux qui s'attaquent aux lieux de culte en France sont "des séparatistes". La classe politique française a condamné à l'unanimité ces actes commis conte la communauté musulmane, à quelques jours du début du Ramadan en France.

Une enquête flagrante a été confiée par le parquet de Rennes à la sûreté départementale sous la qualification de dégradations à raison de l’appartenance à une religion.

Article original publié sur BFMTV.com