Publicité

Des tableaux de Picasso et Chagall retrouvés en Belgique 14 ans après avoir été volés

Deux tableaux de Pablo Picasso et Marc Chagall qui avaient été volés, ont été retrouvés en Belgique.
Gisela Schober / Getty Images Deux tableaux de Pablo Picasso et Marc Chagall qui avaient été volés, ont été retrouvés en Belgique.

CULTURE - Ils avaient disparu depuis plus de dix ans. Le portrait cubiste intitulé « Tête » de Pablo Picasso et « L’homme en prière » de Marc Chagall ont été retrouvés dans un sous-sol à Anvers, quatorze ans après leur disparition. Ces œuvres avaient été volées à leur propriétaire à Tel-Aviv en février 2010.

À l’époque du vol, les tableaux volés avaient été évalués à 900 000 dollars (environ 826 000 euros). À cela s’ajoutaient alors quelque 600 000 euros de bijoux dérobés, qui pour leur part demeurent introuvables.

The Guardian a rapporté ce mercredi 17 janvier que les peintures ont été découvertes au cours d’une opération secrète. L’enquête était en cours depuis 2010, quand la police avait appris qu’un marchand d’art de Namur possédait deux tableaux à vendre.

La fin d’une enquête qui a duré dix ans

La police belge a suivi pendant plusieurs mois les déplacements d’un certain « Daniel Z », un marchand de montres de luxe israélien de 68 ans. À la demande du procureur, la police fédérale belge a perquisitionné la semaine dernière le domicile de l’individu, sans trouver la moindre trace des fameux tableaux. En revanche, ils ont trouvé sur place une importante somme d’argent.

« Les contrôles et moyens policiers mis en œuvre au cours de l’année 2023 ont permis d’établir que le suspect était bien en possession des œuvres recherchées et qu’il pouvait les détenir à son domicile ou au domicile d’un de ses proches », a indiqué la police au quotidien Le Soir. Ils ont précisé que le suspect a confirmé être en possession des tableaux, mais qu’il avait tout d’abord refusé de divulguer l’endroit où ils se trouvaient.

Les enquêteurs ont finalement retrouvé les deux tableaux en bon état, dans le sous-sol d’un bâtiment d’Anvers, au nord de la Belgique. Les lieux étaient autrefois une boutique d’art qui abritait des œuvres d’art dérobées. Le suspect a été inculpé de recel de tableaux et placé sous mandat d’arrêt, précise encore The Guardian.

À voir également sur Le HuffPost :

Charleville-Mézières reçoit trois manuscrits d’Arthur Rimbaud de la part d’un donateur anonyme

Le tableau « L’Origine du monde » quitte le musée d’Orsay pour le Centre Pompidou Metz en 2024