Publicité

Un tableau risqué refusé par plusieurs artistes aux Enfoirés : "Non, non c'est pas possible"

Une longue immersion dans les coulisses de la 35ème édition des Enfoirés (un concert à découvrir ce vendredi 30 février à 21h10 sur TF1) était proposée aux téléspectateurs de Grands reportages ce samedi 24 février sur la Une. On y a découvert que les artistes sont parfois mis à rude épreuve comme lorsqu'ils confrontés à leur peur du vide. C'est le cas de Claudio Capéo, Arnaud Ducret ou encore Patrick Bruel, qui ont demandé à être redescendus en urgence lors des répétitions de tableaux où ils devaient chanter sur une plateforme s'élevant tout en haut de la salle de spectacle.

À lire également

"Plutôt que défoncer les Restos du cœur..." : Michael Youn pousse un coup de gueule contre les critiques !

"En vrai il est pas très bien on devrait le descendre là", a alerté Santa qui était aux côtés de Claudio Capéo. "Je pensais pouvoir y arriver mais c'est pas possible, j'ai vraiment le vertige j'ai très peur", a ensuite confié le chanteur. Même situation pour le comédien Arnaud Ducret, à peine remis de ses émotions : "J'ai le vertige aussi moi. Je sue, j'ai le jean tout mouillé. Ils m'ont laissé là-haut et ils ont commencé à répéter, j'ai dit 'non mais attendez vous me descendez, là' !". "Non, non c'est pas possible", a insisté Claudio Capéo.

Quatre ans après sa grave chute aux Enfoirés, Patrick Bruel s'est lui aussi montré tétanisé, au bord du malaise, mais a gardé son sang froid : "Je peux pas, je peux pas. Je suis désolé je peux pas, il faut descendre. On peut pas mettre une petite barrière là, un petit truc ?". Celui qui est l'artiste à avoir participé au plus grand nombre de concert des Enfoirés s'est ensuite confié avec le sourire : "J'ai rien maîtrisé du tout, c'est eux qui vont le baisser un peu plus que ce qu'ils avaient prévu, au début là c'était ouf, on aurait dit qu'on allait traverser le plafond ! J'ai pas envie de leur pourrir leur mise en scène alors je cherche des idées...".

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi