Publicité

TÉMOIGNAGE. "Ma soeur a testé les médicaments de mon frère pour soulager sa rage de dent, ils sont morts tous les deux"

Un terrible drame s'est produit l'année dernière au Royaume-Uni. Un femme répondant au nom de Jade Couperthwaite a retrouvé son frère et sa sœur morts. Elle a livré un témoignage bouleversant au Daily Mirror à ce sujet. Originaire de Bolton, Jade Couperthwaite a tout d'abord découvert sa sœur Carla morte à côté d'elle sur le canapé en septembre 2023. Le même jour, elle est tombée sur le corps sans vie de son frère Stephen. Selon son témoignage, Carla avait essayé de soigner un mal de dents avec les médicaments de Stephen. Jade Couperthwaite a ainsi voulu lancer un avertissement sévère concernant les médicaments sur ordonnance. Selon la sœur des deux victimes, Stephen souffrait de problèmes de dépendance aux médicaments. "Je ne peux toujours pas accepter qu’ils soient tous les deux morts ensemble le même jour. Cela semble incroyablement cruel", a déclaré Jade Couperthwaite dans son témoignage. "Peut-être que notre tragédie pourra sauver une autre vie. S’il vous plaît, ne prenez pas de médicaments s’ils ne vous sont pas prescrits", a-t-elle ajouté. "Carla serait encore en vie aujourd'hui si elle n'avait pas pris de morphine pour son mal de dents. Rien ne la ramènera", a aussi indiqué Jade Couperthwaite dans son témoignage.

Don’t use other people’s medications https://t.co/LwvQM795Kf

— Anna Ratcliff (@Anna_Ratcliff_) January 30, 2024

Témoignage : "Nous pensions que tout irait bien si on nous prescrivait des médicaments"

(...)

Lire la suite sur Closer

Astrologie 2024 : ce qui attend le signe de la Vierge en février sur le plan familial
“Dans le coin des yeux de mes filles” : la veuve de Christophe Dominici plus que jamais hantée par sa mort inexpliquée
"Ça faisait vraiment mytho" : la veuve de Christophe Dominici livre sa vérité crue sur ce couple de millionnaires qui l’aurait manipulé
Régime : cette épice à consommer tous les jours pour avoir un ventre plat
Prince Harry : coup de théâtre judiciaire, que cache vraiment cette volte-face déroutante ?