Publicité

TÉMOIGNAGE. "Je suis payée par des épouses pour tester la fidélité de leur mari"

Lorsque Bill reçoit un message sur WhatsApp de cette jolie brune intéressée par son bateau à vendre, son sang ne fait qu'un tour à la vue de sa photo. Quelle beauté ! Un véritable canon... Cet Anglais de 53 ans, marié, propose illico de rencontrer l'acheteuse potentielle si sexy. Non pas sur le ponton où est amarré son bateau, mais dans un bar, autour d'un verre. Pour parler de la transaction, oui, bien sûr, mais surtout pour envisager plus si affinités...

Pendant le rendez-vous, le quinquagénaire flirte ouvertement avec la belle et espère mettre toutes les chances de son côté. Une compagne ? Non, celle avec laquelle il avait fait sa vie est malheureusement décédée. Il est à présent veuf et, après un long deuil, le voilà enfin prêt à envisager une nouvelle relation. Au terme de ce qu'il croit être une roue de séduction réussie, notre paon propose à la jeune femme de finir la soirée... à l'hôtel. Mais ce que Bill ne sait pas, tout émoustillé qu'il est, c'est qu'il vient de tomber dans le piège de Dani Bose.

"Je suis choquée par la facilité avec laquelle les hommes peuvent tromper leur femme"

Cette brune plantureuse de 21 ans n'est là ni pour son embarcation ni pour ses beaux yeux. Elle est en réalité une testeuse de couple, missionnée et rémunérée par l'épouse de Bill pour évaluer la fidélité de son mari. Dans quelques instants, elle racontera cette soirée à la femme du libidineux quinquagénaire. "Je suis assez choquée par la (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Massacre aux États-Unis ! Un homme pète les plombs et commet un véritable carnage
Gironde : scène d'horreur en pleine mairie, un père s'en prend violemment à son bébé avec une corde
Couple porté disparu dans les Deux-Sèvres : cette grosse somme en liquide que le jeune homme avait sur lui
Disparition de Delphine Jubillar : cet autre couple en crise sur lequel les enquêteurs n'ont pas ménagé leur peine
Elle pensait avoir la maladie de Lyme mais avait en réalité oublié son tampon depuis deux ans