Publicité

TÉMOIGNAGE. “J’ai compris que j’étais une sociopathe quand j’ai poignardé un camarade avec un crayon”

À peine âgée de sept ans, Patric Gagne ressentait déjà un profond décalage par rapport aux autres enfants. Elle ne connaissait que très peu tout ce qui se rapportait à joie ou à la colère. D'ailleurs, des notions comme l'empathie et la culpabilité lui étaient totalement étrangères, comme elle l'explique dans son témoignage publié par Daily Mail. Pour essayer de combler ce vide émotionnel, la fillette se livrait à des actes "mauvais", qu'elle explique désormais comme une pulsion dont le but était de faire naître chez elle un sentiment, peu importe lequel. "C'était comme une pulsion. J'avais cette pression qui montait dans ma tête.", a-t-elle expliqué, "Au début, c'était à peine perceptible, puis ça devenait de plus en plus fort. Le moyen le plus rapide de soulager la pression était de faire quelque chose d'incontestablement mal, quelque chose dont je savais pertinemment que cela provoquerait chez les autres une émotion que j'étais incapable de ressentir."

"Je suis partie de la scène merveilleusement soulagée"

Peu à peu, les actes anodins comme le vol de sacs à dos ne lui suffisaient plus à apaiser son mal-être intérieur. Et c'est dans ce contexte qu'est survenu l'épisode marquant de l'agression de sa camarade de classe. Face à une dispute futile, et soumise à une montée de pression insupportable, Patric s'est saisie d'un crayon et l'a planté dans la tête de son interlocutrice. À sa surprise, cet acte d'une violence extrême n'a pas (...)

Lire la suite sur Closer

“Je le précise parce que…” : Nathalie Saint-Cricq préfère éviter la confusion sur ses vacances en Corse
Disparition de Véronique et Laurent à Madère : "Surtout pas…", le cri d’alarme de leur fille après de nouvelles recherches
TÉMOIGNAGE. “Mon ex-mari était accro au sexe et voici pourquoi c’était très loin d’être jouissif”
Mort d’Emile : habitants "cloîtrés", "ambiance tendue”".. le village du Vernet retient son souffle
Une fillette de quatre ans se retrouve coincée dans un équipement de gym de son école, l’issue est tragique