Publicité

TÉMOIGNAGE. “Illettrée à 39 ans, je suis aujourd'hui autrice de 27 romans”

Longtemps les livres ont été un univers intouchable pour Karen. Non qu'elle n'aimait pas les histoires, mais la lecture était une souffrance. “Elève dissipée, j'avais des problèmes de concentration. Je séchais beaucoup les cours. A 15 ans, je suis tombée enceinte. J'ai quitté l'école sans maîtriser la lecture et l'écriture. ” La jeune fille fonde rapidement une famille et devient maman de quatre enfants. Pendant longtemps, elle biaise pour dissimuler ses lacunes. “Je me faisais aider pour les papiers administratifs par mes enfants. Je suis devenue femme de ménage. Je bossais bien, j'étais un bon élément. ” A 39 ans, on lui propose une promotion. Son nouveau poste implique de rédiger des mails.

“Je savais enfin lire et écrire : j'étais comme tout le monde !”

“J'étais incroyablement heureuse d'évoluer, mais j'ai vite perdu le sommeil en pensant au moment où mes employeurs découvriraient que je ne savais ni lire ni écrire… J'espérais pouvoir contourner le problème, mais, bien sûr, ils s'en sont rendu compte. Je me suis sentie démasquée, mais je ne pouvais pas nier l'évidence. ” Parmi tous les scénarios que Karen avait imaginés, celui qui se met en place est totalement inattendu. “Au lieu de me tenir rigueur de mes lacunes, mes employeurs m'ont proposé de suivre un cours d'alphabétisation pour adultes. ” Pour la première fois, on lui fait confiance. “Au fil des cours, j'ai accroché et je me suis investie dans l'apprentissage.” (...)

Lire la suite sur Closer

Beauté après 50 ans : ces quatre éléments imparables pour un teint parfait
Quel est le signe astrologique le plus radin ?
Xavier Dupont de Ligonnès : "C’est très curieux", cette information cruciale qui manquerait selon son beau-frère
Affaire Gomis : ce violeur qui a bien failli faire tomber son frère jumeau à sa place
Chemin de Vie : vous et votre couple si vous cheminez dans le 6