Publicité

TÉMOIGNAGE. “Ils ont effacé ma fille handicapée de sa photo de classe, je suis scandalisée”

Natalie Pinnell, maman d'une fillette de neuf ans scolarisée à l'Aboyne Primary School en Écosse, a eu le choc de sa vie en recevant par email deux versions de la photo de classe de sa fille Erin, explique le Daily Mail. Sur l'une d'elles, Erin n'apparaissait tout simplement pas. La maman a immédiatement contacté l'école qui lui a expliqué que l'entreprise de photographie, Tempest Photography, avait proposé aux parents des photos de classes avec et sans les enfants "ayant des besoins de soutien supplémentaires". Natalie Pinnell est furieuse et profondément blessée par cette décision. "On ne peut pas effacer les enfants parce qu'ils ne sont pas pratiques", a-t-elle dénoncé. "C'est tout simplement inacceptable. C'est dévastateur de se voir proposer une photo de classe où son enfant a été effacé, ou d'avoir le choix de l'inclure ou non. Elle est magnifique, ma fille. Comment quelqu'un a-t-il pu faire ça ?"

Effacer un enfant handicapé pour faire bonne figure ?

L'école, qui dispose d'un pôle dédié aux besoins spécifiques des élèves, a d'ores et déjà rompu son contrat avec Tempest Photography. Elle a par ailleurs assuré à Natalie Pinnell qu'elle ne ferait plus jamais appel à cette société de photographie et qu'une seule version de la photo de classe, celle incluant tous les élèves, serait dorénavant proposée aux familles. "Cela a été très dur à vivre en famille", a confié Natalie. "En tant que mère, je veux la défendre. Le simple fait (...)

Lire la suite sur Closer

Seine-et-Marne : deux septuagénaires accusés d'actes ignobles sur des vieilles dames
Disparition d’Emile au Vernet : “Lien avec l’affaire Grégory…”, l’avocate de son grand-père jette un pavé dans la mare
Bouches-du-Rhône : un adolescent de 13 ans "joue à la guerre" et provoque une énorme panique
Quel est le meilleur appareil pour muscler tout le corps ?
Affaire d’Outreau : "Là ou pas ?", cet avocat qui a semé la terreur parmi les enfants lors du procès