Télévision. Quand l’animation vient au secours des séries

The Wall Street Journal (New York)
1 / 2

Télévision. Quand l’animation vient au secours des séries

Alors qu’Hollywood est frappé de plein fouet par la double crise sanitaire et économique du coronavirus, la télévision garde un atout dans sa manche : l’animation. Des séries classiques sont complétées par des séquences animées.

“Je suis si reconnaissante de l’existence même de l’animation.” Le soulagement de Gloria Calderón Kellett, co-créatrice d’Au fil des jours, est palpable, relaie The Wall Street Journal. Car si une bonne partie d’Hollywood est à l’arrêt ou tourne au ralenti en raison du confinement, la populaire sitcom de Netflix diffusera un épisode spécial en juin, réalisé avec des studios d’animation canadiens. De même, une série policière de la chaîne NBC, The Blacklist, a vu le dernier épisode de sa septième saison “complété […] par l’ajout aux images déjà tournées de séquences animées dans le style comics”.

De leur côté, les séries animées au long cours, comme Les Simpsons ou encore Les Griffin (Fox) sont moins fortement perturbées par la crise, car le télétravail est plus envisageable pour leurs créateurs. Le scénariste de dessins animés pour adulte Mike McMahan (qui a travaillé sur Rick et Morty et créé le récent Solar Opposites, pour Hulu, avec son compère Justin Roiland) est aux manettes de Star Trek : Lower Decks, une version animée de la mythique série SF. Pour son équipe de quelque 600 personnes, “la pandémie a causé le même degré de tracas qu’une mauvaise tempête qui aurait coupé l’électricité pendant une heure.”

À lire aussi: Japon. Rencontre avec Hayao Miyazaki, le magicien de l’animation

Nouvelles sorties en perspective


[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :