Publicité

Le Téléthon commence ce vendredi soir et espère battre un nouveau record de dons

Rendez-vous caritatif et populaire inoxydable, la 37e édition du Téléthon se déploie de vendredi 8 à samedi 9 décembre pour 30 heures de direct sur les chaînes de télévision publiques et espère faire mieux qu'en 2022 malgré l'inflation et des budgets serrés pour les familles.

Parrainé par le chanteur Vianney et présenté par Sophie Davant, Nagui et Cyril Féraud, ce marathon télévisé débutera vendredi soir et s'achèvera dans la nuit de samedi à dimanche.

Outre les collectes de terrain, les promesses de don par téléphone (3637), par internet (téléthon.fr), un marathon de "gaming" et une tombola figurent au menu. À gagner notamment, une tenue dédicacée par le footballeur Kylian Mbappé.

Faire mieux malgré l'inflation

L'édition 2022, revenue à plein sur le terrain après deux années de pandémie de Covid, avait récolté 90,8 millions d'euros, meilleur résultat depuis 2016, malgré une stagnation des dons des Français aux associations pour la première fois depuis dix ans.

L'association organisatrice, l'AFM-Téléthon, a consacré en 2022 quelque 58 millions d'euros à la recherche et au développement de nouvelles thérapies.

"Si le Téléthon ne va pas tout porter seul, il a un effet levier", souligne la présidente de l'AFM-Téléthon Laurence Tiennot-Herment.

Alors que 95% des maladies rares restent sans traitement, voire sans diagnostic, la recherche a toujours besoin de financements. Chez les familles, "l'impatience est encore plus forte qu'il y a 15 ou 20 ans, car les premières victoires sont là, et vraiment accélérées depuis 2018-2019", déclare Laurence Tiennot-Herment.

Au-delà des enjeux de recherche, le Téléthon reste un événement singulier. Il mobilise plus de 200.000 bénévoles et se décline dans plus de 10.000 communes, avec quantité de défis insolites: farandole de plusieurs centaines de personnes à Tonnerre (Yonne), marathon de longueurs de piscine en 12 heures à La Guerche-de-Bretagne (Ille-et-Villaine), etc.

"Plus vite, plus haut, plus fort": la devise olympique s'applique aussi au Téléthon, qui fera lors de cette édition plusieurs clins d'œil aux JO de Paris 2024.

Article original publié sur BFMTV.com