SYRIE. Obama lance un avertissement au régime d'Assad

Le président américain Barack Obama a menacé lundi 3 décembre de "conséquences" son homologue syrien Bachar al-Assad s'il faisait usage d'armes chimiques, un responsable américain affirmant que Damas était en train de mélanger les composants nécessaires à la militarisation du gaz sarin.

Sans que l'on sache si la décision est liée, l'ONU a annoncé qu'elle suspendait ses opérations en Syrie en raison de la dégradation de la sécurité, un mouvement suivi par l'Union européenne qui a décidé de réduire sa délégation au minimum.

"Plusieurs indices nous laissent penser qu'ils sont en train de mélanger des précurseurs chimiques", a révélé un responsable américain, évoquant le gaz sarin et donnant corps aux mises en garde américaines tout au long de la journée.

"Il y aura des conséquences et vous en répondrez"

Barack Obama a pris à témoin Bachar al-Assad. "Le recours à des armes chimiques est et serait totalement inacceptable. Si vous commettez l'erreur tragique d'utiliser ces armes, il y aura des conséquences et vous en répondrez", a prévenu le président américain lors d'une allocution à Washington.

A Prague, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a adressé un "avertissement très sévère" aux dirigeants syriens.

Les Etats-Unis sont "inquiets à l'idée qu'un régime de plus en plus assiégé (...) réfléchisse à l'utilisation d'armes chimiques contre les Syriens", a renchéri le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney. Pour Washington, l'utilisation d'armes chimiques constituerait le franchissement d'une "ligne rouge".

Damas "ne fera pas usage de ce genre (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

SYRIE. Obama lance un avertissement au régime d'Assad
SYRIE. Le régime assemblerait des composants d'armes chimiques
SYRIE. UE et ONU réduisent leurs effectifs sur place au minimum
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.