Syrie: Mise en garde américaine après les propos d'Assad

Les Etats-Unis "prendront des mesures fermes et appropriées" en cas de violations de l'"accord de désescalade" en vigueur dans le sud-ouest de la Syrie, a averti jeudi le département d'Etat. /Photo prise le 13 juin 2018/REUTERS/SANA

BEYROUTH (Reuters) - Les Etats-Unis "prendront des mesures fermes et appropriées" en cas de violations de l'"accord de désescalade" en vigueur dans le sud-ouest de la Syrie, a averti jeudi le département d'Etat.

Le président Bachar al Assad, dont les forces ont repris la majeure partie du pays avec l'appui décisif de la Russie et de l'Iran, a promis la veille de recourir à la force en cas d'échec des négociations avec les rebelles qui tiennent ce secteur.

"Nous donnons une chance au processus politique. Si cela ne réussit pas, nous n'avons pas d'autre choix que de le libérer par la force", a-t-il déclaré à la chaîne iranienne Al Alam News.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les bombardements des forces gouvernementales et de leurs alliés ont fait six morts vendredi à Kafr Chams et Al Harah, près de Deraa, dans le Sud-Ouest. Il s'agit du bilan le plus lourd depuis l'entrée en vigueur l'an dernier de l'"accord de désescalade" conclu par la Russie, les Etats-Unis et la Jordanie dans ce secteur voisin du plateau du Golan occupé par Israël.

"Nous affirmons à nouveau que les Etats-Unis prendront des mesures fermes et appropriées en réponse aux violations du gouvernement syrien dans ce secteur. Le cessez-le-feu doit continuer à être appliqué et respecté", dit le département d'Etat dans un communiqué.

En tant que membre du Conseil de sécurité de l'Onu, la Russie "est tenue d'user de son influence diplomatique et militaire auprès du gouvernement syrien pour le contraindre à mettre fin aux offensives militaires", ajoute-t-il.


(Angus McDowall avec Brendan O'Brien aux Etats-Unis, Jean-Philippe Lefief pour le service français)