Syrie : les évacuations se poursuivent malgré de violents combats

En Syrie, les combats ont repris de plus belle dans la province sunnite de Hama, à l’ouest du pays.

Lundi, l’armée de Bachar Al-Assad a pilloné des villages tenus par des rebelles et des jihadistes. De nombreux combattants auraient été tués ou blessés selon le régime syrien.

Ces combats interviennent après la reconquête de Sourane, une localité reprise dimanche avec l’aide de la Russie.

La province de Hama a toujours été un bastion anti-régime depuis des décennies.

Malgré ces combats, les évacuations de populations se poursuivent : au total près de 10 000 personnes doivent changer de territoires en vertu d’un accord entre le Qatar, soutien de la rébellion, et l’Iran, l’allié de Damas.

Samedi, lors de ces évacuations, une attaque kamikaze a tué 126 personnes dont 68 enfants dans la banlieue d’Alep. Ce massacre n’a pas été revendiqué.

La plupart des victimes étaient issues de villages chiites loyalistes au régime syrien.

Carnage en Syrie : le cliché d’un photographe en larmes bouleverse la toile https://t.co/WWBOGfvsma pic.twitter.com/hIy1YNgmhC— lalibre.be (@lalibrebe) 17 avril 2017

En dépit de ce massacre, les civils en provenance de Kefraya et d’Al-Foua, deux villages pro-régimes au nord du pays, ont pu être évacués.

Mais plusieurs centaines de familles et de combattants attendent toujours leur ordre d‘évacuation.

Avec Agences

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages