Publicité

Syrie : reprise du trafic à l’aéroport de Damas après des frappes israéliennes

L'aéroport de Damas avait déjà été mis hors service par une attaque le 10 juin 2022.  - Credit:- / AFP
L'aéroport de Damas avait déjà été mis hors service par une attaque le 10 juin 2022. - Credit:- / AFP

L'aéroport international de Damas a été temporairement mis hors service lundi par des frappes israéliennes, qui ont fait quatre morts dont deux soldats syriens, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). C'est la deuxième fois en moins de sept mois que l'aéroport de Damas, où des groupes armés soutenus par l'Iran et des combattants du Hezbollah libanais sont présents, est mis hors d'usage par Israël.

« Quatre combattants, dont deux soldats syriens, ont été tués par le bombardement israélien », a déclaré à l'AFP Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH, une organisation basée au Royaume-Uni. Il n'a pas été en mesure de préciser la nationalité des deux autres tués. L'agence officielle syrienne Sana, citant une source militaire, a pour sa part affirmé que deux soldats syriens avaient péri dans cette attaque, qui a eu lieu lundi vers 2 heures. « L'ennemi israélien a mené une agression aérienne à l'aide d'un barrage de missiles, visant l'aéroport international de Damas et ses environs », et causant « la mort de deux soldats, des blessures à deux autres » et des dégâts matériels, a indiqué l'agence.

Le trafic aérien rétabli

Dans un communiqué publié quelques heures après ces frappes, le ministère syrien des Transports a annoncé la remise en service de l'aéroport et la reprise des vols à partir de 9 heures. Souleyman Khalil, responsable au sein de ce ministère, a indiqué à l'AFP que ses services avaient « rétabli le travail sur l'une des pistes bomb [...] Lire la suite