Syrie : une frappe israélienne sur Damas fait 15 morts

© REUTERS

Il s'agit des raids israéliens les plus meurtriers sur la capitale syrienne depuis le début de la guerre civile, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une organisation non-gouvernementale disposant d'un vaste réseau de sources en Syrie.

La frappe a notamment visé le quartier de Kafr Sousa, une zone de haute sécurité qui abrite les sièges de services de sécurité et de renseignement et où vivent de hauts responsables.

Le ministère syrien de la Défense a fait état d'un bilan provisoire de cinq morts, "dont un soldat", et de 15 blessés "pour certains dans un état critique".

Selon l'OSDH, le bilan se monte à 15 morts, dont des civils parmi lesquels deux femmes

"A 00H22, l'ennemi israélien a commis une agression aérienne depuis le plateau du Golan occupé, visant plusieurs secteurs de Damas et de ses environs, dont des quartiers résidentiels", a affirmé le ministère de la Défense.

Il a assuré que la DCA syrienne était entrée en action et avait "abattu plusieurs missiles".

Selon l'OSDH, le bilan se monte à 15 morts, dont des civils parmi lesquels deux femmes.

Interrogé par l'AFP, un porte-parole de l'armée israélienne s'est refusé à commenter. L'Etat hébreu mène régulièrement des frappes, notamment contre les milices pro-iraniennes engagées aux côtés du régime dans ce pays en guerre, mais ne les confirme pas. Et il est rare que des zones résidentielles de la capitale syrienne soient ciblées.

L'attaque israélienne la plus meurtrière sur la capitale syrie...


Lire la suite sur ParisMatch