Sylvie Tellier : "Certains de vos collègues journalistes aiment le sensationnel…"

Abaca

Comment avez-vous vécu votre dernière élection de Miss France en direct sur TF1 ?

Sylvie Tellier : Forcément avec un peu d'émotion car ma famille était dans la salle. C’est toujours touchant d'avoir ses proches autour de soi quand on a des changements de vie comme celui-là, surtout que mes sœurs n’avaient pas pu assister à mon élection, il y a 22 ans. Ils ont tous vécu l’aventure Miss France avec moi depuis. Mais j'ai trouvé que cette soirée était très belle, très sereine.

Vous avez même eu droit à une standing ovation…

Je ne m’attendais pas à tant de témoignages positifs, que ce soit pendant le prime ou sur les réseaux sociaux…

Surtout que votre départ a quelque peu était terni par les échauffourées avec Alexia Laroche-Joubert, présidente de la société Miss France, relayées dans les médias…

Certains de vos collègues journalistes aiment le sensationnel et espéraient un "revival" de ce qui s'était passé quand Geneviève de Fontenay est partie, mais nos histoires ne sont pas du tout similaires. Moi, je m'en vais sur une jolie note. Les gens ont compris que c'était mon choix de partir, que j'avais envie de donner un autre élan à ma carrière et que j'étais ravie de tout ce que j'avais vécu pendant ces 17 années au sein du comité Miss France. Je regrette juste que tout cela ait quelque peu éclipsé le règne de Diane Leyre, Miss France 2022. J'ai vraiment passé une année exceptionnelle à ses côtés, j'aurais aimé q...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi