Publicité

Svalbard : pourquoi est-il interdit de se faire enterrer sur cet archipel norvégien ?

C'est l'une des zones habitées les plus septentrionales du monde, avec une population de 2 000 habitants. Situé au nord de l'Europe continentale, le Svalbard est un archipel de l'Arctique, situé environ à mi-chemin entre la Norvège continentale et le pôle Nord. Pour éviter la propagation de maladies, les autorités ont dû interdire aux gens de mourir sur l'île de Spizberg.

L'archipel norvégien a introduit cette interdiction en 1950, lorsqu'on a découvert que les corps enterrés sous la terre gelée ne pourrissaient pas, selon un rapport de Half as Interesting. Le sol, qui est gelé, empêche la décomposition des corps enterrés et aurait même tendance à les faire remonter à la surface. Or, cela peut s'accompagner du retour de certains virus, qui peuvent ensuite se propager à la population.

Ce fameux sol gelé s'appelle permafrost : c'est le sol qui reste sous 0°C pendant au moins deux années consécutives. Ici, au Svalbard, c'est le type de sol qui domine. En février, les températures moyennes avoisinent ainsi les -17°C et peuvent descendre jusqu'à -46,3°C.

En août 1998, le Dr Kirsty Duncan de l'université de Windsor avait fait des recherches dans la région, accompagnée par une équipe de scientifiques. Ils ont examiné les tissus d'une personne morte de la grippe espagnole de 1918 et ont notamment découvert que son corps avait conservé le virus, 80 ans après sa mort. Si les autorités locales prennent tant de précautions, c'est parce qu'à l'époque, la pandémie avait emporté environ 50 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi les oignons rouges sont-ils violets ?
Étonnant : cet aliment qui pique pourrait être utilisé pour conserver les papyrus
Pourquoi les hublots des avions sont-ils ovales ?
Tabernas : voici le seul désert européen (et c’est un décor de cinéma)
Comment se forme la coquille de l'œuf ?