Publicité

Les SUV prennent de plus en plus de place en ville, au grand dam des piétons

Plus de la moitié (52%) des modèles les plus vendus en 2023 font plus d’1,80m de large. Un constat qui n’étonne pas les défenseurs d’une mobilité réduite en ville, mais qui interroge l’organisation Transport & Environnement (T&E). Cette dernière regroupe une cinquantaine d'organisations non gouvernementales (ONG) actives dans le domaine du transport et de l'environnement et ne cesse de prendre position contre les nouveaux moteurs essence qui rejettent plus de particules fines. Dans son dernier rapport, T&E fait un constat accablant, relaie France Bleu : les voitures prennent de plus en plus de place en ville.

Car si les voitures s’allongent également, elles grossissent de mois en mois : tous les deux ans, les véhicules grossissent d’1 centimètre. Le problème, c’est que la largeur standard minimum des zones de stationnement est fixée à 180 centimètres en ville. Or, si plus de la moitié des véhicules dépassent déjà cette largeur, ils empiètent donc sur la route. Et c’est le cas notamment des SUV de luxe, pointe du doigt l’organisation, qui n’hésite pas à critiquer les modèles de certains constructeurs. Ainsi, la BMW X5 a grossi de 6 centimètres en 6 ans, tandis que la Land Rover Defender a pris 20,6 centimètres !

Si ces véhicules ne sont pas à la portée de tous, la première étant accessible à partir de 90 000 euros, et la seconde aux alentours de 70 000 euros, T&E dénonce la stratégie des constructeurs automobiles qui «profitent de la croissance des plus grands SUV pour augmenter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Carburants : les prix du diesel et de l’essence remontent légèrement
Leasing social : Hyundai entre dans la danse de la voiture électrique à moins de 100 euros par mois
Vous n'avez jamais reçu de contravention, pouvez-vous vous opposer à une saisie sur votre compte ?
Voitures de luxe : ces artisans français que les constructeurs s'arrachent
Leasing social : l’offre imbattable de Nissan et de Renault