Publicité

Suspendu de l'antenne de Franceinfo, Jean-François Achilli reconnaît avoir fait des "retours" sur le livre de Jordan Bardella

La bande annonce du numéro de
La bande annonce du numéro de "Complément d'enquête" consacré à Jordan Bardella sur France 2 - Raphael Lafargue/ABACAPRESS.COM

Le journaliste a été reçu ce lundi 25 mars par le directeur de franceinfo Jean-Philippe Baille. Jean-François Achilli est suspendu depuis 10 jours de l'antenne à titre conservatoire.

Il admet avoir joué un rôle. Selon "Le Monde", Jean-François Achilli a été reçu ce lundi 25 mars 2024 par le directeur de franceinfo, Jean-Philippe Baille, dix jours après le début de sa suspension d'antenne à titre conservatoire. Il attend désormais le 2 avril pour un entretien préalable à une éventuelle procédure disciplinaire. Le journaliste est pointé du doigt pour avoir collaboré secrètement à un livre politique pour Jordan Bardella, président du Rassemblement national. D'après des propos rapportés par le quotidien, Jean-François Achilli a assuré qu'il n'y avait pas de conflit d'intérêts ou de connivence avec la tête de liste du RN pour les élections européennes.

Une collaboration au moins jusqu'à fin février, selon "Le Monde"

"Le Monde" rappelle que Jordan Bardella souhaitait sortir un livre intitulé "Jordan" dans lequel il retraçait son histoire dans une quinzaine de chapitres. Pour son éditrice, Lise Boëll, désormais à la tête de Mazaine, maison du groupe Vivendi, il manquait sept chapitres dédiés à la politique pour finir l'ouvrage. C'est à ce moment que Jean-François Achilli aurait été approché et qu'il aurait collaboré avec Jordan Bardella jusqu'à fin février 2024 au moins.

Mais la révélation de cette collaboration par "Le Monde" aurait modifié les plans de Jordan Bardella, "furieux des fuites", selon le quotidien. De plus, convoqué par Jean-Philippe Baille et Philippe Rey, directeur de la rédaction de franceinfo, Jean-François...

Lire la suite


À lire aussi

"Je tiens à avoir ma réponse !" : Tensions entre le député Quentin Bataillon et Laurent Bon ("Quotidien") en commission d'enquête
Benjamin Castaldi : "Je ne suis pas très inquiet pour mon avenir, nous ne sommes pas si nombreux à savoir présenter un jeu"
"Top Chef", "première émission de divertissement de prime-time labellisée Ecoprod" : Mais qu'est-ce que ça veut dire ?