Publicité

En suivant des phoques, des scientifiques ont fait d'étonnantes découvertes dans les fonds marins

Pour explorer les fonds marins, les scientifiques ont développé des méthodes toutes plus novatrices les unes que les autres. Parmi elles, on retrouve notamment une technique surprenante : celle de suivre les déplacements de certaines espèces animales. Pour ce faire, les chercheurs fixent des dispositifs sur la tête de nombreux phoques de Weddell (Leptonychotes weddellii), mais aussi d’éléphants de mer du sud (Mirounga leonina). Grâce à cette méthode, les experts peuvent enregistrer certaines données primordiales telles que la profondeur, la température ou encore la conductivité de l’eau dans la région. L’occasion parfaite pour en apprendre un peu plus sur les profondeurs océaniques d’Antarctique, qui sont encore particulièrement méconnues.

Rapidement, les scientifiques ont compris que les données qu’ils avaient collectées auparavant étaient erronées. En suivant les déplacements des mammifères, les chercheurs ont en effet constaté que les animaux avaient plongé plus profondément que ce qui aurait dû être possible selon les précédentes estimations. Les cartes réalisées antérieurement étaient donc inexactes. Mais ce n’est pas tout ! Les phoques ont aidé les experts à identifier un immense canyon sous-marin situé dans la baie de Vincennes, dans l'est de l’Antarctique. Une découverte qui a ensuite été confirmée par un navire de recherche australien, le RSV Nuyina, qui a pu mesurer la profondeur exacte du canyon à l'aide d'un sonar. "Les phoques ont découvert le canyon et le navire l'a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quels sont les meilleurs outils pour nettoyer le disque d’un ordinateur ?
Où se trouve le cimetière des débris spatiaux ?
Les galaxies comme la Voie Lactée sont extrêmement rares, on sait enfin pourquoi !
Comment obtenir une mémoire étonnante en quelques semaines ?
Cette prétendue "technologie extraterrestre" retrouvée dans l'océan était un fake