Publicité

De ses succès au drame : la descente aux enfers de Pierre Palmade

Pierre Palmade en 2015  - Credit:ARTHUR N. ORCHARD / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Pierre Palmade en 2015 - Credit:ARTHUR N. ORCHARD / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Vendredi 17 février, une semaine jour pour jour, presque heure pour heure, après l'accident causé par Pierre Palmade et qui a fait trois blessés graves, l'acteur humoriste était présenté à un juge des libertés et de la détention, après avoir passé près de 48 heures en garde à vue. Il échappe finalement à la prison. Le magistrat a en effet décidé de ne pas suivre les réquisitions du parquet qui demandait un placement en détention provisoire, préférant plutôt une assignation à résidence avec port d'un bracelet électronique. Comme la chronique d'un drame annoncé, Pierre Palmade dort depuis vendredi au service addictologie de l'hôpital Paul-Brousse à Villejuif (Val-de-Marne). Il ne peut pour l'heure en sortir et l'assignation vaut pour une durée de six mois.

La mesure de privation de liberté reste toutefois insuffisante aux yeux du parquet de Melun, qui a indiqué avoir fait appel de cette décision. Une audience devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris devra bientôt statuer sur une possible incarcération. Le même jour, Pierre Palmade était mis en examen par une juge d'instruction des chefs « d'homicide involontaire » et de « blessures involontaires » ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à trois mois par conducteur ayant fait usage de produits stupéfiants, le tout commis en état de récidive légale. Pierre Palmade a, en effet, déjà été condamné en 2019 pour acquisition de drogues. À ce titre il n'encourt pas 10, mais 20 [...] Lire la suite