Streaming. Aux États-Unis, HBO Max a mis toutes les chances de son côté pour concurrencer Netflix

Variety (Los Angeles)
1 / 2

Streaming. Aux États-Unis, HBO Max a mis toutes les chances de son côté pour concurrencer Netflix

Dans une période favorable aux services de streaming, le dernier venu dans un secteur déjà très chargé se lance aux États-Unis avec un solide catalogue, alimenté par HBO et les productions de Warner.

“Présentée comme le prolongement de la marque HBO, cette nouvelle offre est plutôt la tentative du poids lourd WarnerMedia de rassembler en un même endroit ses nombreuses composantes (et quelques contenus originaux).” Pour Variety, le lancement de HBO Max, le 27 mai, aux États-Unis seulement, est un nouvel épisode important de la bataille du streaming. Les deux critiques en chef de la rubrique télé analysent un nouveau venu pas si facile d’accès pour le public américain, puisque les possibilités d’abonnement dépendent des offres de câble (voire de téléphonie et d’Internet) souscrites par chaque foyer : inclus dans certains abonnements pour les uns, en supplément pour d’autres, indisponible pour les derniers.

“Une fois que vous avez réussi à vous inscrire ou à vous connecter au service – et que vous avez passé le énième rappel que la totalité de la série Friends est à présent à votre disposition [aux États-Unis, elle a basculé sur HBO Max ; en France, elle reste sur Netflix] –, l’interface de HBO Max est étonnamment facile à utiliser”, signale néanmoins Caroline Framke. C’est que le vaste catalogue est organisé selon plusieurs systèmes, dont des sections en fonction des productions (Turner Classic Movies-TCM, les studios DC Comics ou Ghibli,

[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :