Publicité

Stephen King est fan absolu de « Mambo n. 5 » de Lou Bega, et ça n’amuse pas sa femme

Stephen King a avoué avoir une passion pour le tube Mambo n.5 de Lou Bega.
Marc Andrew Deley / Getty Images

MUSIQUE - Shining, Le Fléau, Carrie… On peut être un maître de l’horreur comme Stephen King, dont les livres s’écoulent à des millions d’exemplaires dans le monde entier, et avoir des goûts musicaux particulièrement kitsch.

Stephen King, qui a fêté ses 75 ans, et fait actuellement la promotion de son nouveau roman Holly, paru le 5 septembre aux États-Unis, est dingue de Mambo n.5, le titre culte de 1999. Au cours d’une interview avec le magazine Rolling Stone, l’auteur de Ça s’est confié sans rougir sur cette passion peu commune pour le tube de Lou Bega.

«Je suis un grand, grand fan. Ma femme a menacé de demander le divorce. J’ai beaucoup écouté cette chanson. J’avais la version dance mix en cassette. J’adorais ces versions longues, et je jouais les deux faces de la cassette, dont l’une était la version instrumentale. Je l’ai écoutée en boucle jusqu’au jour où ma femme m’a dit : ’si tu remets cette chanson une seule fois, je te jure, je te quitte.’ », raconte l’auteur marié à son épouse Tabitha depuis 1971. Ils ont trois enfants.

Mambo n.5 de Lou Bega, un tube mondial

Le titre Mambo n.5 a été composé en 1949 par le musicien cubain Pérez Prado. Le chanteur allemand d’origine ougandaise et sicilienne Lou Bega (David Lubega de son vrai nom) décide d’en faire une reprise en y ajoutant des paroles. Nos confrères d’Entertainment Weekly qui rapportent les propos de l’auteur, rappellent que la chanson sortie en 1999 a fait un carton dans le monde entier.

Mambo n.5 est notamment parvenue à la 3e place du classement Billboard 100, il s’est aussi hissé sur la première marche du podium de nombreux classements européens. En France, le single est resté de nombreuses semaines en tête des ventes.

Stephen King l’écoute-t-il encore avec un casque pour éviter les conflits à la maison ? Si des personnages de ses romans s’appellent Monica, Angela, Pamela, Sandra, Rita, Erica, Tina, Mary ou Jessica, on saura d’où lui est venue l’inspiration.

À voir également sur Le HuffPost :

Timbaland, Justin Timberlake et Nelly Furtado se reforment avec le titre pop « Keep Going Up »

Mort de Steve Harwell, chanteur de Smash Mouth et interprète du générique de « Shrek »