Publicité

Stellantis s’est clairement trompé sur l’autonomie de deux de ses modèles stars de l’année

Que se passe-t-il avec les autonomies communiquées par les marques du groupe automobile Stellantis ? On sait que les constructeurs revoient à la hausse, ou à la baisse, les valeurs promises entre l’annonce du modèle et l’homologation officielle par la norme WLTP. Quand elles sont données pour la première fois, les autonomies sont seulement des estimations réalisées par les constructeurs. Certains visent assez bien, mais pour d’autres, il y a parfois de mauvaises surprises.

La situation de Stellantis est encore différente, car les autonomies des Peugeot e-3008 et Citroën ë-C3 ont été revues à la baisse alors même que les deux autos sont toujours indiquées avec la mention « homologation en cours ». Il ne s’agirait pas encore des caractéristiques définitives, l’autonomie pourrait de nouveau évoluer (éventuellement à la baisse ou à la hausse). C’est la publicité diffusée depuis quelques jours à la télé pour le Peugeot e-3008 qui a attiré l’attention sur ce subtil changement.

Article Mis à jour du 12/03 : suite à un appel de Peugeot. Le constructeur précise qu’il ne s’agit que d’une marge de sécurité légale utilisée dans la publicité (et donc harmonisée avec les autres supports) en attendant les homologations officielles de 2025. La marque espère bien obtenir 700 km (ou plus) d’autonomie, selon la porte-parole de la marque.

Citroën veut également apporter une précision similaire : « le cycle d’homologation de l’autonomie de la ë-C3 a été confirmé à plus de 320 km. Cependant,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Peugeot e-3008 // Source : Peugeot