Stellantis: Agnelli et Peugeot signent un "accord de consultation"

·1 min de lecture
STELLANTIS: AGNELLI ET PEUGEOT SIGNENT UN "ACCORD DE CONSULTATION"

MILAN (Reuters) - Les familles Agnelli et Peugeot, premiers actionnaires de Stellantis, ont signé un accord de consultation réciproque, ont annoncé mercredi les deux holdings les représentant, à la veille de la première assemblée générale annuelle du groupe issu de la fusion de PSA et Fiat Chrysler.

Cet accord a pour but "de renforcer les relations entre les familles Agnelli et Peugeot et de soutenir Stellantis dans sa réussite à long terme", indique un communiqué conjoint d'Exor et de Peugeot 1810.

L'accord a pour objectif "d'échanger librement mais ne prévoit aucune obligation quant à l'exercice des droits de vote ni d'actions coordonnées quant à leurs droits et obligations respectives en tant qu'actionnaires de Stellantis", précise le texte.

"Exor et Peugeot 1810 resteront libres à tout moment d'exercer leurs droits de vote dans Stellantis de manière autonome et indépendante", est-il souligné.

Avec une part de 14,4% de capital, Exor est le premier actionnaire de Stellantis, quatrième constructeur automobile mondial, formé en janvier dernier. Peugeot 1810 détient une participation de 7,2%.

(Giulio Piovaccari; version française Jean-Stéphane Brosse)