Une statue jugée trop « sexualisée » provoque un tollé en Italie

·1 min de lecture
Une statue en référence au poème « La Glaneuse de Sapri » (1857), par Luigi Mercantini, provoque la polémique à Sapri pour son caractère jugé « sexualisant ».
Une statue en référence au poème « La Glaneuse de Sapri » (1857), par Luigi Mercantini, provoque la polémique à Sapri pour son caractère jugé « sexualisant ».

« La Glaneuse de Sapri » (1857), célèbre poème de Luigi Mercantini, raconte l?histoire de l?insurrection manquée de Carlo Pisacane contre le royaume de Naples. Le penseur anarchiste pensait pouvoir convaincre les Napolitains de le rejoindre avec ses 300 hommes dans sa révolution contre les Bourbons, à Sapri (Campanie). Au contraire, ceux-ci se sont rangés du côté du pouvoir en place et le pauvre Pisacane a été exécuté avec ses soutiens.

Ces fameux vers sont narrés par une travailleuse agricole qui s?est jointe à la rébellion contre le régime. Sa mémoire a récemment fait l?objet d?un hommage à Sapri, sous la forme d?une statue inaugurée en présence de l?ancien président du Conseil Giuseppe Conte. Si l?intention était louable, ce n?est pas l?héroïsme de l?ouvrière qui saute aux yeux. D?après La Repubblica, dont se fait l?écho Courrier international ce jeudi 30 septembre, la statue aux courbes avantageuses a suscité un tollé pour son caractère « trop sexualisant ». « Certains observateurs ont attiré l?attention sur les formes trop provocantes de la femme représentée par la statue », a rapporté le journal italien, évoquant ainsi les critiques sur les vêtements de la glaneuse « mettant particulièrement en valeur ses formes ».

À LIRE AUSSIHarcèlement de rue : « Les femmes exigent une France sûre ! »

« Une gifle à l?histoire et aux femmes »

Parmi les voix contestataires, une sénatrice du Parti démocrate s?est indignée de cette initiative, fustigeant « une gifle à [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles