Star Wars VII, le réveil de la Force (TMC) : Comment J.J. Abrams a relancé avec brio la franchise culte

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un enfant de la saga aux commandes
Perpétuer l’héritage en reprenant les fondamentaux de l’œuvre originelle : telle est la mission que J.J. Abrams s’est fixée. Le champion de la série, à qui l’on doit Alias ou Lost, mais aussi la résurrection de Star Trek au cinéma, était conscient de l’enjeu, au point d’hésiter : "Exhumer une franchise culte pour la relancer comporte de nombreux dangers…" À commencer par l’énorme attente du public. Bon point : l’annonce de son engagement a été saluée. "Je suis le premier réalisateur de Star Wars directement issu de la génération des fans du film de 1977", explique-t-il. Judicieusement, il engage Lawrence Kasdan, scénariste de L’Empire contre-attaque et du Retour du Jedi.

À lire également

Obi-Wan Kenobi (Disney+) : casting impressionnant pour la nouvelle série de l’univers Star Wars

“Je voulais une continuité”
Cet épisode est justement la suite… trente ans après. Dark Vador est mort, mais un nouveau régime totalitaire, Le Premier Ordre, domine la galaxie. Enfin presque… la résistance s’organise sous le commandement d’une certaine… princesse Leia. Ça ne vous rappelle rien ? "

Je voulais m... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles