Publicité

"Star Academy": comment s'organise la tournée prévue en 2024

Les élèves de la Star Academy partent en tournée. Cinq candidats de la nouvelle saison seront choisis ce vendredi soir pour participer à une tournée d'une vingtaine de dates en France et en Belgique, révèle Le Parisien. Ce "Tour 2024" débutera le 9 mars prochain au Zénith d'Amiens.

"La tournée avec la Star Academy, c'est historique, cela se faisait dans les premières saisons et on avait très très très envie de le refaire dès le retour de l'émission l’année dernière. Mais on n’avait pas assez de six semaines de diffusion pour l’organiser", a indiqué Jean-Louis Blot, le président d’Endemol France.

"Grâce à la tournée, l’histoire va s'écrire au-delà de la diffusion et on va rencontrer beaucoup de monde, continuer cette aventure, c'est très important pour nous", poursuit Jean-Louis Blot. Pour l'instant, seuls deux candidats sont certains de participer à cette tournée: Lenie et Héléna.

Toucher un large public

Tout a été pensé pour toucher un large public, explique Benjamin Jourdain au Parisien, le directeur général d’Arachnée Productions et tourneur: "On avait à cœur de pouvoir proposer des dates qui permettent à un maximum de personnes d’être présentes, donc principalement le week-end."

"En 2023, cela aurait été difficile de répondre à tous ces critères mais là, on a eu plus le temps d’anticiper les choses, de les prévoir, et donc de se mettre dans les meilleures dispositions pour offrir la meilleure expérience au public", assure-t-il encore.

Le spectacle proposera principalement "des chansons que les Académiciens [ont interprété] lors des différents primes" et dans l'album qui vient de sortir, L'Album de la Promo 2023. Pour Jean-Louis Blot, c'est une manière de défendre le gagnant de l'édition 2023 après l'échec de l'album d'Anisha Jo l'année dernière:

"J'ai toujours cru très très fort en cette rencontre avec le public et le fait qu’une tournée allait fonctionner. Le fait de voir des personnes cheminer dans leur carrière d’artiste, cela crée un attachement très fort. Et cela donne envie d’aller voir qui ils sont et de les rencontrer vraiment."

Article original publié sur BFMTV.com