Publicité

Star Academy 2023 : Deux candidats en concurrence après l'aventure, la guerre est déclarée !

L'aventure musicale des candidats de la "Star Academy 2023" se poursuit en dehors du château de Dammarie-les-lys. Et comme l'ont découvert les internautes le 21 février 2024, deux élèves seront très prochainement opposés.

La grande finale de la Star Academy 2023 a été diffusée le 3 février dernier. Et elle a été remportée par Pierre Garnier, qui cartonne depuis avec son premier single Ceux qu'on était. Les autres candidats ne sont pas en reste puisqu'ils préparent tous leur retour en musique. Et les demi-finalistes Héléna et Axel seront d'ailleurs en concurrence.

Ils ont quitté l'aventure aux portes de la finale. Héléna s'est inclinée face à Pierre Garnier et Axel face à Julien. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu'ils ne feront pas carrière. Nombreux sont les anciens élèves à avoir poursuivi leur rêve malgré leur défaite. Et la jolie Belge de 22 ans et son ami ont un avantage, c'est qu'un single les attendait déjà à leur sortie du château de Dammarie-les-Lys.

Héléna et Axel opposés

Comme l'avait annoncé le directeur Michaël Goldman lors de l'aventure, chaque demi-finaliste aurait le droit à leur chanson. Un titre qu'ils n'ont découvert qu'une fois éliminés. A l'occasion de son anniversaire le 19 février dernier, Héléna a dévoilé un extrait de son single Aimée pour de vrai, sur Instagram. Et ses fans sont déjà conquis comme on a pu le découvrir à travers les nombreux commentaires. "Quelle douceur", "C'est tellement beau", "Emue et déjà conquise", "C'est magnifique", a-t-on notamment pu lire.

Ses fans devaient donc être ravis d'apprendre que son premier single sera...

Lire la suite


À lire aussi

Star Academy 2023 : Deux candidats "cramés" et en couple dans l'aventure ? Réaction très ambiguë de l'un d'entre eux
Star Academy 2023 : Les noms du parrain et de la marraine révélés, deux immenses stars de la chanson
Star Academy 2023 : Une candidate blâmée par une professeure après sa prestation, Patrick Bruel intervient